4ème Pleine lune suivant le calendrier Maya

Comment trouver sur cette terre Gaïa notre chemin ?

Vous êtes vous une fois posé cette question ?

Il s’agit de s’adapter au milieu dans lequel nous sommes et pour cela nous devons vivre en harmonie avec notre environnement.  Cet environnement est différent pour chacun. Tout d’abord il dépend de notre lieu de naissance. Suivant la région où nous sommes nés, les conditions familiales, alimentaires, climatiques et sociales sont différentes. Elles vont agir sur nos comportements, vont réduire nos champs du possible si nous n’y prenons pas garde.

La Pleine lune suivant le calendrier Maya nous permet de méditer et de nous positionner. Sommes-nous vraiment venus dans un milieu naturel ou artificiel ?

Les peuples premiers, de moins en moins nombreux, s’adaptent à un milieu naturel en le respectant et en en prenant soin. Nous au cours des siècles nous faisons tout notre possible techniquement pour que le milieu s’adapte à nous, nous convienne, au niveau de l’habitat, du déplacement, de l’alimentation, vestimentaire et communication allant à l’encontre de tout ce qui est naturel et en détruisant notre environnement. Gaïa bientôt ne suffira plus à nos besoins et nous contraindra à changer.

Modification du calendrier

Nous avons tout d’abord adapté le temps par rapport nos besoins commerciaux ou pour notre désir personnel. Nous avons dans la Rome Antique quitté l’ancien calendrier lunaire de 10 puis de 12 mois lunaire. Vers-450 apparaît le calendrier de 355 jours 12 mois de 29 à 31 jours. 355  alors il manque 10 jours par rapport à une année solaire. Puis succèdent plusieurs modifications et plusieurs types d’années. Nous avons le calendrier solaire en 46 Av J.C. ce calendrier a été modifié par Jules César alors nous arrivons à 365 jours presque en harmonie avec l’année solaire.

 Puis vient la modification d’Auguste ne voulant pas être moins honoré que Jules César il retira un jour au mois de février pour le mettre au mois d’août. D’autres modifications eurent lieu par la suite, la modification des noms.  Ce furent des tentatives sans suite. Puis apparût la semaine de 7 jours et la numérotation des années.

Puis nous avons eu en France un changement d’heure en 1916 abandonné en 1945 puis le changement actuel qui  date de 1975. Ce changement a permis de faire des économies d’énergie mais impose des contraintes au niveau santé, de l’agriculture de l’élevage principalement et de la sécurité routière.

Ce calendrier peut être appelé 12 :60 12 mois  et mécanisé en 60 minutes qui donnent 1 heure et des jours de 24 heures.

Le calendrier Maya est appelé 13 : 20  un temps en trois dimensions, en spirale. Nous ne sommes plus sur un plan en 2  dimensions. Il y a 13 lunes de 28 jours  nous sommes connectés à la nature. Le nouvel an galactique est célébré le jour où l’étoile Sirius se lève en même temps que le soleil. Pour arriver à 365 jours il est ajouté à la fin de chaque année un jour hors du temps. Pour les années bissextiles il est ajouté le 29 février également jour hors du temps. Chaque lune comprend 4 semaines de 7 jours.

La Pleine lune suivant le calendrier Maya nous permet d’interpréter les différentes influences de la lune, harmoniser nos chakras. Différents symboles nous y aident. Par notre corps “microcosme” nous sommes alors reliés au “macrocosme”. Ce calendrier et tout ce qui le complète, si nous l’utilisons, il nous renvoie à tous nos champs du possible, à notre verticalité et à notre évolution ascendante. Nous sommes reliés à des cycles naturels et réguliers en accord avec les vibrations de cette partie de l’univers. Nous nous insérons dans ce qui est la vie, le vivant, le mouvement, l’évolution. Nous avons alors une raison d’être car illimité et non limité à quelques décennies. L’illimité n’est pas ignorance mais recherche, adaptation et respect tout au long de nos parcours qui ne font qu’un.

Cérémonie du feu sacré.

La 4ème Pleine lune suivant le calendrier Maya nous reconnecte à la vie, au naturel, à notre territoire comme pour les Muiscas.A nous de prendre des décisions pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *