PRÉPARATION DIVERSION et visite de Bogota

La préparation me conduit vers le Département du Quindio.

Préparation c’est le moment important. Nous sommes toujours avec cette histoire de valise qui maintenant est en réparation. Oublions-la, nous l’aurons pour le retour fin octobre.

J’achète pour le moment le nécessaire pour le voyage à Santa Marta : un sac à dos et des chaussures de marche, une partie de ce dont j’ai besoin je l’avais acheté en France, le reste je l’achèterai à Santa Marta.

Je m’habitue au changement d’horaire après une dizaine de jours je ne confonds plus le jour et la nuit.

Je suis passé en début de semaine à l’Ambassade pour m’enregistrer, ce qui n’est pas obligatoire. Je préférai leur dire où j’allais et quand je revenais, j’assure mes arrières en cas d’incident.

Je fais quelques visites en ville. Je connaissais Bogotá dans les années 1955 à 1959 il y avait à cette époque 600.000 habitants, aujourd’hui nous ne savons pas, il m’est annoncé de 8 millions 500 milles à presque 20 millions il semble que les recensements sont difficiles. Les grattes ciel côtoient les maisons de type espagnol, la ville est en continuelle mutation.

Pendant la préparation je devais recevoir des informations tout semble pour le moment verrouillé.

En vérité il a fallu que je me fasse vacciné contre la fièvre jaune, bien évidement je suis contre, mais obligé de le faire si je veux poursuivre mon voyage. J’ai fait ce vaccin hier après beaucoup de péripéties.

Tout d’abord il m’est donné une adresse de la Croix Rouge assez loin, me disant que c’est gratuit et que nous avons besoin de rien. Finalement je trouve un centre de vaccination à 20 minutes d’où j’habite. Je suis un peu en avance, j’attends et quand la préposée arrive elle me dit que c’est 5 milles 500 pesos et qu’il faut un certificat médical. Je suis à la recherche d’un médecin quelques rues, plus bas. Tout d’abord j’arrive chez un pédiatre (je sais qu’à un certain âge on tombe en enfance, mais quand même). Là, il m’est indiqué une clinique à 2 rues de là une clinique de lifting ( je n’ai rien à refaire, je me trouve beau comme je suis. Il y a des objections?) . Un peu plus loin il y a une clinique oui, 2 rues plus loin. Dans cette clinique on m’envoie aux urgences. J’interpelle un…. médecin. Je lui fais part de ma demande, il semble surpris, me dit d’attendre, puis revient (il a probablement consulté sa hiérarchie). Il me fait le certificat gratuitement demandant juste un merci, je lui en donne plusieurs. Je retourne alors me faire vacciner sans plus de problèmes. Par contre le vaccin est efficace après 10 jours. Donc je vais rester jusqu’au 17 août à Bogotá, après il faut que je parte avec ou sans informations supplémentaires. Je préparerai la suite à Santa Marta.

DIVERSION

Pour les 9 jours de préparation à venir il m’est proposé un programme à Arménia départ le 9 août retour le 14 août à l’Axe caféyé

(EJE CAFETERO) http://www.colombia.com/turismo/sitios-turisticos/eje-cafetero/atractivos-turisticos/sdi464/76854/el-parque-nacional-del-cafe) il paraît que c’est superbe. Je vous raconterai  en fin de semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *