L’éternel féminin et 6ème cérémonie pleine lune

L’éternel féminin

La force de l’amour, de l’éternel féminin, resplendit depuis le vide illuminateur qui inspire la création et soutient l’esprit universel de la vie qui se reflète dans la loi  centrifuge et centripète qui maintient les galaxies,  systèmes solaires et dans notre cas à sa source axée sur Vénus. Nous pouvons également voir qu’elle se dédouble dans l’humanité avec tous les êtres féminins, il se développe dans chaque cellule, molécule et atome et dans le moindre des éléments qui composent l’atome: ions, protons et électrons; en un mot, il vibre dans tout ce qui soutient la création du plus petit au plus infini. Nous obéissons à honorer le féminin dans la réciprocité avec la vie, en harmonie avec la sagesse du masculin.

L’éternel féminin est composé de cinq aspects:

  • La mère cosmique la grande matrice de la création (la grande ancienne des jours):
    C’est le mystère incompris le plus sage et le plus juste dans lequel la vie se déroule: la naissance et la mort sont comme deux âmes jumelles qui vont et viennent dans la manifestation divine. Comprendre l’être dans le renouvellement et le renouveau pour l’éternité. Il viendra un jour où elle décidera d’entrer dans la nuit cosmique (la mort du tout), tout comme elle a donné naissance au jour cosmique (la vie du tout). Elle est la mère de tout: de l’espace, du vide qui soutient le tout, c’est l’esprit manifesté de l’amour depuis le plus sublime dans l’éternité, en synchronie avec la sagesse du père.
  • La mère des humanités ou mère cosmique intérieure (Tonanzin, Bachue, Isis, Diane, Maria, etc.)

La mère manifestée dans sa forme humaine a été honorée depuis l’origine des peuples. Dans toutes les cultures et différentes cosmogonies apparaissent des récits des mythes et des cultes sur l’origine des différentes humanités dans chaque territoire (Eva, Isis, Adonia, Mary, Tonanzin, Bachué, etc.) quelque soit le nom qu’on lui donne. Elle est présente générant la vie et engendrant la force de l’amour dans chaque peuple ou race, elle est la sagesse de l’amour et génère le pouvoir de la reproduction humaine ainsi que la nourriture. Sans elle nous serions perdus, nous n’existerions pas, c’est pourquoi il est de notre devoir de prendre soin du vital et de tout ce qui est féminin; à faire autrement aujourd’hui la race humaine court le risque de disparaître. Par son intermédiaire s’est manifesté l’esprit qui soutient la vie et ses éléments: l’eau, l’air, le feu et la terre

La Mère particulière (la maman, celle qui a créé notre corps physique et nous a formé)
est la mère qui génère notre nature, celle que nous pouvons appeler du cœur pour guider le monde de notre relation avec le tout, celle qui soutient le monde de nos rêves et la raison d’être dans cet apprentissage humain.

  • Notre mère divine qui génère la nature particulière, ce fut elle qui a fait surgir notre corps humain d’une matrice, nous ne serions pas dans ce plan ou pris en charge comme la mère le fait depuis l’éternel féminin. Toute personne qui marche dans une relation disharmonieuse avec la mère qui lui a donné naissance, ne devrait pas attendre que la vie flue et que tout fonctionne pour elle comme un être humain. L’une des tâches ardues de l’être humain consiste donc à s’harmoniser avec la force intérieure qui s’y trouve.
  • La force magique de l’amour qui a donné naissance à notre intuition depuis notre cœur.
    Mère divine, comme force qui nous donne les impulsions instinctives et intuitives d’interagir avec tous les éléments de la nature (esprits qui soutiennent la vie des animaux, les plantes, l’eau, l’air, le feu, la terre, etc.) agissent comme gestionnaires des éléments et c’est merveilleux. Cette force naturelle de l’amour contient le contrôle magique et indescriptible des éléments qui peuplent la terre (du règne minéral, végétal et animal). En chaque corps dans la nature, il y a une étincelle divine qui contient la force vitale de la création (Dieu père et mère) et qui est en relation et obéit à ceux qui ont connecté leur étincelle divine avec elle.
  • Que faites-vous pour prendre soin de la Terre Mère et de ses éléments? Pensez-y.
  • La mère mort (Coatlicue azteca, Huitaca muisca)

La mère mort attend tous les êtres vivants avec un résultat conforme aux lois naturelles vitales qui leur correspondent. Personne ne sera exemptée de cette loi. Par conséquent l’humain doit rêver pour s’entraîne dans la petite mort ou le monde des rêves. Elle est ce qui nous aide à discerner dans notre psyché ce qui génère l’ombre ou l’obscurité. L’être humain a un ego qui est composé de valeurs et contre-valeurs que vous pourriez appeler la lumière et l’obscurité. Dans la mesure ou nous mourons consciemment pour que notre essence soit libérée, nous allons éveiller et fortifier la vie pour aller vers la lumière ou l’illumination au sein de la mère divine, la mort. Ensemble avec elle, nous pouvons comprendre le sens profond de ce que nous sommes ici et maintenant. Faites attention à vos rêves puisqu’ils sont la moitié de votre vie, déchiffrez-les avec l’aide de la mère divine et vous comprendrez que l’important est d’être heureux de pouvoir mourir en paix. La mère du vide, convertie en la mort, aime tendrement ses enfants et c’est pourquoi elle les emmène dans l’obscurité afin qu’ils puissent connaître sa lumière.

JE VOUS AIME, PRATIQUE AVEC LA MÈRE TERRE

Etant à NAKU centre de la forêt amazonienne en compagnie de frères indigènes et occidentaux, nous sommes entrés dans une pratique merveilleuse avec l’une des plantes sacrées qui me reliait au centre du cœur de la jungle. Etant là je suis né à La Mère, à travers trois portes vaginales de merveilleuse couleur rose avec du violet bleu.

A sortir j’entre vers le centre de l’utérus de la matrice de la Terre Mère, je vis que j’étais face à face avec la mère de la forêt amazonienne et je demande pourquoi j’ai été conduis à cet endroit? Et la mère a dit, le pouvoir de la femme peut guérir ce monde et en quelque sorte sauver l’humanité de la catastrophe qu’elle a favorisé.

Si vous voulez vraiment contribuer et aider à apporter la guérison à la terre, chaque soir ou le matin vous devez faire l’exercice de vous connecter avec le centre de l’utérus de la mère nature: les femmes font avec la main droite un massage sur son ventre de droite à gauche et les hommes avec la main gauche sur l’abdomen de gauche à droite, ensemble vous devez chanter le mot « AAAAAAAA ooooooooooo » respirer et des profondeurs de l’ intention et le cœur magnétiser la planète entière, l’humanité, les quatre vents et tout être sensible visible ou invisible me disant profondément et sincèrement: JE T’AIME!

Si vous êtes face à quelqu’un vous pouvez le regarder dans les yeux et avec amour profond et respect honorant l’essence qui demeure en cette personne, la saluant son intérieur dans le but d’étendre la médecine sur moi et en lui disant :T’AIME!

Ne pas confondre les manifestations de l’amour car l’amour est amour et en tant que tel il doit être respecté et honoré. Suaga Gua Ingativa Neusa -SIN

Comments are closed.