Aides aux enfants de la Sierra Nevada

Aides aux enfants de la Sierra Nevada de Santa Marta Colombie.

Des projets sont encours pour apporter des aides aux enfants de la Sierra Nevada de Santa Marta Colombie. Si le rachat de Terres pour les indiens kogis c’est bien passé.Malheureusement pour les indiens wiwas il semblerai que le chef de la tribu soit corrompu et qu’il donne les terres reçues à sa famille et achète du bétail ce qui n’est pas très écologique. Aider directement les enfants semble être une meilleure solution.

Il y a de bons et de moins êtres humains aussi chez les peuples premiers. Nous ne pouvons pas tous les juger mauvais si seulement quelques uns sont corrompus par la politique. Ceux qui vivent dans la montagne de la Sierra Nevada de  Santa Marta n’ont rien à voir avec la politique ils ont un bon cœur et donne tout pour la montagne et leur territoire.

Les indigènes wivas ne sont pas seulement des hommes adultes mais il y a aussi des femmes et des enfants, qui vivent dans la montagne, héritiers direct de la civilisation précolombienne. Ce sont des individus courageux qui se battent pour vivre sur leur territoire ancestral et qui supportent beaucoup de corruption même dans leur groupe ethnique, de violence des groupes armés et les dangers des sociétés modernes et multinationales. Plus de 100 défenseurs de leurs droits humains ont été assassinés en 2017. Ils se mobilisent avec d’autres groupes ethniques pour protéger leurs territoires contre les extractions minières qui menacent la vie végétale et animale. Le choc de civilisation est important et envahissant. Il est certain que quelques uns écoutent les sirènes du modernisme et de la civilisation de consommation.

Différents projets d’aides aux enfants se mettent en place :

  • Décontamination de la Sierra Nevada de Santa Marta des plastiques des canettes et bouteilles. L’idée est de faire des campagnes d’information et de décontamination le long des rivières Palomino et Rio Ancho de recycler les déchets et de prendre soin de l’environnement, stopper la contamination de la Sierra. Les peuples premiers ne sont pas conscience que le plastique n’est pas une écorce, un fruit biodégradable. Aujourd’hui les ordures sont transportées depuis la montagne vers la ville pour être recyclées. De Tungueka rio Ancho les déchets sont descendus en voiture. De Viaca rio Palomino ils sont descendues à dos de mules tous les mois ou mois et demi. Il serait souhaitable qu’il y ait un transport chaque semaine pour que le projet soit viable.
  • D’autres projets tournent autour de la santé préventive pour les enfants.
    • Par exemple la fourniture de 1000 couvertures pour les enfants de la montagne avant la fin de l’année 2018. Dans la Sierra les nuits sont froides et les enfants sont sujets aux maladies pulmonaires. Les pneumonies et les bronchites sont fréquentes. Les enfants dorment sur des planches ou à même le sol avec leur seul habits. L’état apporte de l’aide bien trop tard, quand les enfants se meurent. Afin d’éviter ces problèmes de santé un groupe de bonne volonté à fourni 400 couvertures et quelques polaires. Les 400 couvertures ont été distribuées dans les village de : Tungueka, Seiviaka, Manzanal, Jumandita, ñimaisi et Taminaca.
    • Les enfants ont un seul vêtement pour s’habiller, ils ne peuvent le changer il est souvent sale, ils doivent se déshabiller pour le laver et attendre qu’il sèche. Les parents n’ont pas les moyens d’acheter plusieurs vêtements à tous leurs enfants. Il pourrait être fourni du tissu de coton pour que les mamans puissent coudre des vêtements à leurs enfants (elles confectionnent de très jolies mochillas). Il est aussi possible d’acheter des vêtements tout fait mais plus onéreux. Les enfants pourraient changer de vêtement, les laver et être toujours propres.
    • Les enfants n’ont pas non plus de sous-vêtement, il serait bon aussi de leur fournir le nécessaire c’est une demande des enseignants.
  • Il est possible d’apporter des aides aux enfants principalement par l’intermédiaire d’une guide agrée qui habite Palomino, Ginny Joana qui tient à cœur à ce projet et qui est motivée 🙁 05/07/2018 à 05:38. Este proyecto  me motiva a conocer mucha gente y unir nuestro corazón en una sola meta  evitar enfermedades en bronquios y pulmones de los niños y niñas de las etnias kogui Arhuaca y wiwa de las cuencas del Palomino y río ancho . Han Sido favorecidos ya 400 infantes de pueblos como Tungueka, Seiviaka,Manzanal,Jumandita ,Ñimaisi y Taminaca).
  • Cagnotte sur PayPal: https://www.paypal.com/pools/c/860Lfbpr29

Comments are closed.